Après Huawei, les drones DJI également dans le viseur de l’administration US | Le Journal du Geek

Sale temps pour le business sino-americain. Alors que Trump vient de frapper très fort en instaurant un décret anti-Huawei, empêchant le constructeur de smartphones d’avoir accès à Android et aux services de Google, d’autres entreprises chinoises pourraient être visées.
C’est notamment le cas de DJI, leader mondial dans le domaine, qui semble particulièrement visé. La firme commercialise en effet une grande partie des appareils grand public et professionnels sur le territoire américain.
Le département américain de la sécurité intérieure a récemment publié une alerte concernant les drones chinois, sans nommer directement de marques, comme le rapporte CNN. On y apprend que le gouvernement suspecte ces appareils de collecter des informations aux États-Unis. Quand on sait que le siège de DJI se trouve à Shenzhen, on imagine...

Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de DroidTrackr

5 derniers articles de Le Journal du Geek