Les 18-29 ans ne sont pas responsables de la prolifération des « fake news » | FrAndroid

Une nouvelle étude réalisée par les universités de New York et Princeton indique que le partage des « fake news » n’est pas fait par les jeunes, mais plutôt par les utilisateurs de plus de 65 ans sur le net.

Les « fake news ». Cette expression américaine chère au président des Etats Unis Donald Trump est devenue le plus grand problème d’internet sur ces dernières années : comment combattre la prolifération de fausses informations dans un système aussi libre ?
Le débat public houleux sur cette question a tendance à se transformer en concours d’accusation. Les vieux accusent les jeunes d’être désinvoltes et ne plus faire attention au monde qui les entoure, quand les jeunes accusent les vieux de ne plus rien comprendre au monde moderne.
Une nouvelle étude sur les « fake news »
Les derniers n’ont peut-être pas tout...

Source : FrAndroid
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de DroidTrackr

5 derniers articles de FrAndroid