Données personnelles : Wiko ne plaide pas coupable mais respectera finalement la loi | FrAndroid

Affaire Wiko, suite et fin : le fabricant présente un plan d’action corrigé, suite à l’annonce la semaine dernière de mesures qui nous semblaient insuffisantes.

Crédit : Martin Rechsteiner

Wiko lève les réserves qu’on exprimait la semaine dernière en matière de collecte de données, en supprimant des fonctions qu’il n’avait pas prévu de supprimer initialement, et surtout en permettant à l’utilisateur de renoncer, ce qui n’était pas encore prévu non plus.
Le lanceur d’alerte surnommé Elliot Alderson (toujours lui !) accusait la semaine dernière Wiko de collecter des données personnelles sans le consentement de l’utilisateur. Nous publiions les jours suivants les positions officielles de Wiko, qui se défendait d’espionner ses clients puis annonçait des mesures. Elles ne nous semblaient toutefois pas...

Source : FrAndroid
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de DroidTrackr

5 derniers articles de FrAndroid